Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Arrestations tous azimuts : les médias internationaux dénoncent les dérives liberticides du régime de Macky Sall

Posté par: Alassane kitane| Vendredi 11 août, 2017 16:08  | Consulté 4775 fois  |  12 Réactions  |   

 

Arrestations tous azimuts : les médias internationaux dénoncent les dérives liberticides du régime de Macky Sall

 

Rewmi.com

 

 

 

Comme pour pointer un doigt accusateur sur le régime de Macky Sall, la presse internationale a relayé l'arrestation de la chanteuse Amy Collé Dieng pour offense au chef de l'Etat, en tendant le micro aux défenseurs des droits de l'homme et avocats de la défense. Des médias comme le monde ont fait un petit historique de toutes les personnes arrêtées pour le même délit en 5 ans de magistère de Macky.

 

Arrestations tous azimuts : les médias internationaux dénoncent les dérives liberticides du régime de Macky Sall

L'image de la démocratie et des droits humains au Sénégal est sérieusement écornée à l'international. Les grands médias internationaux comme Le Monde, la Radio France internationale (Rfi) ou The Independant (Grande Bretagne) ont profité de l'affaire Amy Collé, du nom de cette chanteuse sénégalaise arrêtée et placée sous mandat de dépôt, après avoir tenu des propos jugés irrévérencieux, sur le président Macky Sall, via une discussion privée sur WhatsApp, pour alerter l'opinion internationale sur les "dérives liberticides" du nouveau régime.

 

"Au Sénégal la garde à vue d'une jeune chanteuse pour « offense au chef de l'Etat » et « diffusion de fausses nouvelles » défraye la chronique sur les réseaux sociaux et suscite l'indignation de la société civile", ont écrit nos confrères de la Rfi... avant de donner la parole à Alioune Tine, directeur Afrique de l'Ouest et Afrique Centrale d'Amnesty International.

 

"Le président de la République est dans un camp. Le jour où les dissidents politiques se mettront à lui tresser des lauriers, ça serait suspect. On ne serait plus en démocratie. "Say say", ce qu’elle a prononcé, ça veut dire hypocrite, machiavélique, sournois.

 

On entend des choses beaucoup plus violentes, comme voleur, etc… Beaucoup plus violents aussi les gens qui viennent dans la campagne électorale avec des couteaux ! On l’a vu. Tout ça est beaucoup plus dangereux et ces gens ne sont pas inquiétés ", dit l'ancien patron de la Raddho.

 

De son côté, le journal français Le Monde a donné la parole à l'avocat de la chanteuse arrêtée, Me Clédor Ciré Ly, qui a tout bonnement demandé l'abrogation de l'article 254 sur l'offense au chef de l'Etat, qui selon lui est contraire à toutes les chartes signées par l'Etat du Sénégal sur les droits et libertés des citoyens. « C’est un problème qui n’aurait pas dû être créé dans une démocratie », soutient Me Ciré Clédor Ly, l’un des avocats de la chanteuse.

 

Contacté par Le Monde Afrique, il dénonce « une interprétation abusive de ses propos » et indique avoir « demandé sa libération d’office pour détention arbitraire ». Me Ciré Clédor Ly ajoute souhaiter la disparition de l’offense au chef de l’Etat des législations « sénégalaise et africaine », écrit Le Monde.

 

La "robe noire" avait déjà réagi avec plus de détails sur cet article dans les colonnes du journal local L'Observateur."Cet article 254 qui est l'offense au chef de l'Etat est un texte que je dirais napoléonien. C'est pourquoi il est combattu et abrogé partout dans les sociétés démocratiques. Le délit d'offense au chef de l'Etat doit être supprimé, n'étant pas conforme aux dispositions du pacte international relatif aux droits civiques et politiques.

 

C'est une infraction dont l'origine est monarchique et qui n'a pas sa place dans une société démocratique", avait-il déploré.

 

Le Monde ne s'en est pas arrêté là. Le très réputé quotidien de l'Hexagone a tenu à rappelé que le régime de Macky Sall n'en était pas à sa première polémique liée à l'arrestation d'opposant. Ils ont cité les affaires Ouleye Mané. " Au Sénégal, souvent vanté comme un modèle de démocratie sur le continent, le cas d’Amy Collé Dieng et d’Amadou Seck (Ndlr : administrateur du groupe WhatsApp dans lequel la chanteuse est intervenue) n’est pas isolé.  Début juin, trois femmes et un homme ont été inculpés de « diffusion d’image contraire aux bonnes mœurs et association de malfaiteurs » et placés en détention préventive à la suite de la diffusion d’un photomontage jugé offensant pour le président Macky Sall sur la messagerie WhatsApp. Le photomontage montre le visage du chef de l’Etat superposé au corps d’un homme nu.", a renchéri le journal.

 

Même son de cloche chez le tabloid britannique The Independant, qui a également cité l'affaire Amy Collé dans son journal, comme pour sonner l'alerte sur les atteintes des libertés individuelles des citoyens sous le régime de Macky Sall.

F. LO

 L'auteur  alassane kitane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (12)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Mpussa fia En Août, 2017 (22:48 PM) 0 FansN°:1
Que nous valent ces jugements de la presse internationale qui acceptent la déchéance de leurs sociétés que nul n'ignore. Quand nous vouloir NS importer leurs valeurs,leurs frissons ,leurs maladie mentale dont l'homosexualité fut accusée en 1968 dans le territoire Européen.Nous avons nos valeurs et les gardes fous existent partout dans le monde et la soif des médaille pour certains qui lorgnent vers les chancelleries occidentales en produisant des textes pour plaire tout en sachant que la plus grands intolérance réside dans la haine de l'autre.Qui dans ce monde aurai aimé se voir dévêtir, ou voir ses proches dans des positions indécentes. En Europe ou aux USA il Ya des gens qui raisonnent et condamnent certains actes qui ne répondent a aucune liberté d'expression.
Anonyme En Août, 2017 (06:06 AM)0 FansN°: 2963647
bouche comme une pomme
@mpussa fia En Août, 2017 (08:56 AM) 0 FansN°:2
la mauvaise foi sénégalaise, comme d'habitude.
en Europe et usa i n'y a pas de milliardaire président (sauf bien sur trump). On ne peut pas voler l'argent du peuple, être milliardaire en moins de 10 ans et après vouloir opprimer son peuple.
Au Sénégal on ne parle que de futilité, on emprisonne pour si peu, alors que tout le monde sait que l'argent du contribuable est volé par les politiques, mais bien sur, personne n'en parle. En Europe amoul lolou. Mo takh Sénégal dou dém !
En Europe comme tu dis il serait destitué depuis
Soigneur de Fous En Août, 2017 (11:50 AM) 0 FansN°:3
Ces médias internationaux ne sont des évangiles que pour ceux qui veulent les croire. A longueur de journée et à coup d'édito, ils se permettent de donner des leçons en oubliant sciemment que chaque Etat fonctionne sur la base de ses propres règles et principes, en toute souveraineté. Ces médias acceptent chez eux les restrictions des libertés individuelles et vont même jusqu'à les justifier. J'en prendrais juste pour exemples les nouvelles mesures prises au nom de la lutte contre "l'intégrisme islamiste" pour bannir les ports vestimentaires musulmans, l'érection de lieux de culte musulmans, en foulant au pied les libertés individuelles au nom des racines judéo-chrétiennes de leur civilisation. Le simple fait de dire qu'on est homophobe constitue un crime alors la liberté d'opinion est brandie chaque jour par ces médias quand l'islamophobie est portée en étendard. Dans notre société sénégalaise l'insulte et l'impolitesse envers plus jeune que soi, a fortiori envers une autorité administrative ne sera jamais admise. Personne d'entre nous n'accepterait d'être traité de saï-saï. Amy Collé avait l'occasion de déverser sa bile sur Béthio THIOUNE qui l'avait humiliée devant toute une assistance sous les caméras des médias, mais ce jour là elle avait encaissé les coups de boutoir de ce dernier sans broncher, sachant que la moindre écart en réponse lui aurait valu une bonne raclée de la part des talibés thiantacounes. Qui est fou ?
Anonyme En Août, 2017 (11:14 AM) 0 FansN°:4
MEDIAS INTERNATIONAUX? ON SEN FOUE, QUILS SOCCUPENT DES PROBLEMES DE LEURS PAYS. AU Senegal on aime bavarder, blamer les autres sans travailler et surtout le culte largent facile. Travaillons cest mieux que de passer tout notre temps a blamer et a critique les autres
Anonyme En Août, 2017 (18:06 PM)0 FansN°: 2957123
Houngkou kania chiens méchants golo voilà la famille Faye sal de pût esclave peul
Anonyme En Août, 2017 (18:12 PM)0 FansN°: 2957124
Houngkou golo chiens méchants kania voilà la famille Faye sal de pût esclave peul
Anonyme En Août, 2017 (11:15 AM) 0 FansN°:5
Travaillons aulieu de passer tout notre temps a critiquer les gens
Gr mor En Août, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°:6
he oui la démocratie fait place ala dolecratie je me demande ou suis je? jamais je nai vu des pratiques aussi ignobles chez macky surtout lors des legislatifs débauchés des élus qui sont en cours de mandats, l'argentier de Etat qui fait campagne avec notre budget dans la poche des bureaux de votes sabotés , les résultats de Dakar volés par des juges sans epuises la liste.
Galass En Août, 2017 (12:36 PM)0 FansN°: 2957673
Gr mor fais nous une bonne analyse, ton manque de pertinence et ton parti pris ne peuvent nous intéresser. Utilise ton cerveau bon sang et arrête de répéter ces phrases creuses qui ne sont que des accusations de personnes sans foi, de simples manipulateurs.
Moy lolou En Août, 2017 (10:35 AM) 0 FansN°:7
cet énergumène(qu'il aille se faire foutre avec sa famille) s'était permis de féliciter ceux qui avaient osé insulter notre cher prophète(PSL) et utilisait comme argument "liberté d'espression" qu'il soit maudit!!!
STC En Août, 2017 (13:08 PM) 0 FansN°:8
les medias internationaux vraiment la merde. quand on veut passer la vérité il bloque.Mais quant il s'agit des futilités ou qui peut amener une societé à dérive comme l'hommosexualité ils en font une propagande, une promotion et emmerde les gens. les droits humanistes , qui parmi eux auraitaimé qu'on les baisse à quatre pattes, qu'il soit leur frère, oncle ou autres et les baiser de derrière au vu de tout le monde? Qui aurait accepter qu'on les insulte de père , de mère ou un membre de leur famille. Certainement ils vont essayer de se defendre pour parler d'agresser verbale ou cherchant des termes pour condamner la personne. Ils savent en âme et conscience que ce des actes immorales. Puisque aucune religion du monde ne l'accepte donc les punira d'ici bas au vu de tout le monde et l'audelas j'en passe. Vous avez vu le cas de sankaré après son livre il n'a pas duré dans la vie,il est mort. EUX TOUS s'ils ne changent pas ils seront tous humiliés

Ajouter un commentaire

 
 
alassane kitane
Blog crée le 19/03/2015 Visité 468759 fois 372 Articles 3222 Commentaires 34 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout
UN AUTOCRATE AU PALAIS
AFFAIRE KARIM WADE : QUAND L’EMOTION PRIME SUR LA RAISON ET L\'ETHIQUE
Non ! La théorie du \"Yërmëndé\" ne passera pas
Nous avons remplacé un « cheval borgne » par un « cheval aveugle »