Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Jakaarlo ou le plateau des pyromanes

Posté par: Alassane kitane| Lundi 09 avril, 2018 21:04  | Consulté 383 fois  |  3 Réactions  |   

 

Contribution de ALIOUNE SECK

 

 

 Jakaarlo est devenu une vomissure de tout ce qu’il y a de fétide et de nauséeux dans la presse télévisuelle sénégalaise. La dernière émission nous a servi une honteuse mise en scène d’un débat sur le parrainage dont l’invité était Hamidou Kassé ministre conseiller en charge de la communication de la présidence. Émission pendant laquelle de nombreux paralogismes et contrevérités ont été servis. La grossière répartition des rôles était vulgaire, Charles Faye jouant à incarner l’opinion rétive au parrainage, le fameux professeur avec ses analyses insipides qui sont une marque malhonnête de sa personne qui fuit toujours une prise de position nette, souvent entrain de couper sa fameuse poire en deux, un adepte du double discours caractéristique des intellectuels roublards ,pendant que les autres sous la dictée démagogique d’un Kassé  à la rhétorique vraiment tordue, dont la dégénérescence intellectuelle est manifeste pour nous qui avons cheminé très tôt avec lui, des injonctions de l’ignare insulteur Birima aux incommodités langagières pourries et qui ne connait rien aux civilités et aux aménités courtoises,  et surtout l’apparente fumisterie intellectuelle du professeur Mbaye Thiam qui semblait donner une caution scientifique ,en livrant une analyse texto centrique minable, pour ce cirque médiatique de mauvais gout.

 

Ce qui est inacceptable, c’est le péché déontologique et  professionnel commis par le journaliste Khalifa Diakhaté qui ” oublie” qu’ El Hadj Kassé est membre de Benno Bok Yakaar et qu’à ce titre, il ne peut avoir la place d’un exposant neutre, donc  il devait inviter une personnalité significative et représentative  d’une vision contestataire du parrainage pour coller à la devise de l’émission qui veut dire face à face. Les sénégalais ne sont pas dupes, ils ont très tôt compris ce jeu ignoble de la Télévision Falaat Macky (TfM).Mais qu’ils sachent que, ce n’est pas à coup de sabbat vespéral hebdomadaire s’abritant derrière une fumiste émission qu’ils parviendront à ensorceler l’opinion  des sénégalais largement critique, contre leur champion, ce faiblard et méchant homme le plus chahuté qui saccage l’économie, détruit les libertés et manipule les institutions législative et judiciaire. Mon ami Joe le policeman très averti, me disait à juste raison que les sénégalais connaissent bien ces gus de GFM, qu’ils sont immunisés contre la bassesse et l’hypocrisie des animateurs de Jakarloo que nous accueillons tous les vendredi, le soir dans nos foyers.

 

Ces animateurs sont juste des mercenaires, souvenez-vous lorsque Macky en campagne en 2012 avait promis aux ouakamois spoliés par Wade et ses véreux businessman de l’acabit de Mbackiou Faye, la restitution de leurs terres. Quand ces derniers ont manifesté leur impatience, exprimé leur colère en affrontant les gendarmes, Jakarloo avait invité le jaraaf de Ouakam qu’il avait humilié par un tir groupé des animateurs qui avaient manifestement comploté la prise de parole, et un Mbackiou Faye au bout du fil avec un net avantage de temps de parole. Pourquoi diantre, ce gougnafier de Birima venu de sa brousse natale de Sandiara insulte tout le monde sans coup férir, le CNRA ce machin qui ne se fâche que contre la presse significative ne dit jamais rien sur la confiscation des médias publics par Racine Talla et Yaham Mbaye. Cette télé, promeut l’inculture, l’obscurantisme, insinue qu’on peut être hors des circuits classiques de transmission du savoir, ne pas se prévaloir d’une diplomation ou d’une  formation et déblatérer sur tout sujet, que les études comptent peu et que seule la réussite sociale suffit à l’image de You.

 

Nous croyons qu’une telle offensive d’usurpateurs hors saison ne peut prospérer que dans une société matérialiste et maçonne comme celle libérale que Macky Sall veut nous imposer, depuis quelque temps au Sénégal. Sous ce rapport, GFM apparait comme une institution idéologique, une rampe de lancement de tout ce qu’il y a de détestable sur le plan moral( sen petit galle qui pervertit la formation des jeunes en leur transmettant une vocation griotique au détriment des études),politique (promotion du parrainage intégral) et religieux (soirées abominables en plein ramadan du festival y a Salam).Quant à Hamidou, il est méconnaissable, tant son verbe maladroit et mensonger est devenu nauséabond, il cherche ses mots et il ne dit rien de consistant .C’est triste, lorsque Macky Sall arrive à transformer ce philosophe et communicateur en béni oui oui, sacrifiant son tranchant intellectuel pour la préservation d’une mangeoire caporalisée par un gang de politiciens prédateurs. Comment ce ministre conseiller peut il mentir à ce point, pour nous faire croire que ce projet de parrainage intégral a pour but de rationaliser les candidatures? Dans ce cas pourquoi ne pas étendre ce parrainage aux partis régulièrement constitués et autorisés par la constitution à concourir aux suffrages sans autre forme de procès? Pourquoi n’a t-on pas demandé aux indépendants de se constituer en partis ou d’aller squatter les partis existants? Quelle est cette injustice faite aux indépendants dont on dit vouloir la réparation? Que nenni! Car comment de 10.000 signatures demandées aux indépendants on passe à 70.000 signatures, comme si cette augmentation n’est pas indice de forfaiture qui se cache derrière ce projet? Quelle est cette soudaine préoccupation d’une rationalisation des deniers publics quand nous assistons à toute sorte de dilapidation des ressources minières, gazières et financières du pays?

 

Vous ressemblez à un criminel sous ce masque hideux de l’idéologue des plateaux, car on dirait que vous sous estimez la dignité des sénégalais ou que vous n’êtes pas conscient des dangers subséquents à une telle modification sans concertation préalable du code électoral. Vous faites partie des pyromanes, et retenez bien que demain le peuple vainqueur vous opposera vos déclarations et analyses calamitogènes. Il faut que ce jour arrive pour que ce peuple retrouvant le pouvoir, fait monter aux commandes les juges justiciers, encore debout pour instruire le procès des vendus et des traitres, que les Badio Camara, Serigne Bassirou Guèye, Lamotte et autres incompétents soient renvoyés au garage après les avoir déshonorés, que tous les prisonniers politiques soient affranchis, que l’Assemblée soit dissoute immédiatement pour que tous ces nouveaux Aymerou Gningue et Moustapha Niass soient punis et châtiés avec la dernière énergie. Ce sera juste et suffisant que vous payiez tous de votre solidarité complice de la traitrise institutionnelle pour que pareil dévoiement de la démocratie populaire ne soit plus permis dans ce pays qui ne sera jamais un Mackyland ou un Gondwana b.

 

Hamidou tu ne mériterais jamais de travailler aux cotés de Nelson Mandela, qui aurait dit à son départ volontaire  du pouvoir à l’issue d’un seul mandat à Thabo Mbeki son successeur “ Mr le Président, il faudra bien écouter ceux de vos conseillers qui auront des vues critiques sur votre action”. Son successeur préféré d’alors était pourtant Ramaphosa l’actuel successeur de Jacob Zuma, mais il n’avait pas voulu faire du népotisme en l’imposant. Démocrate jusqu’aux bouts des ongles!

 

ALIOUNE SECK

 

Gabon

 

 

 L'auteur  alassane kitane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Tfm youssou ndour
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Dav il y a 2 semaines (00:02 AM) 0 FansN°:1
Bien vu
Dav il y a 2 semaines (00:02 AM) 0 FansN°:2
Bien vu
Dav il y a 2 semaines (00:03 AM) 0 FansN°:3
Bien vu

Ajouter un commentaire

 
 
alassane kitane
Blog crée le 19/03/2015 Visité 578240 fois 446 Articles 5955 Commentaires 39 Abonnés

Posts recents
ISMAÏLA MADIOR FALL, LE LYSSENKO DE NOTRE EPOQUE ?
L\'éditoriale de Sidy Laamine Niass sur le vote de la loi sur le parrainage
Le suicide continu ou les prémices de la fin d’une longue imposture
Quelle Tapette Ce Président
QUAND LE PRÉSIDENT MANQUE D\'ÉLÉGANCE RÉPUBLICAINE
Commentaires recents
Les plus populaires
L’étonnante stérilité des choix politiques et économiques
La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout
UN AUTOCRATE AU PALAIS
AFFAIRE KARIM WADE : QUAND L’EMOTION PRIME SUR LA RAISON ET L\'ETHIQUE
Non ! La théorie du \"Yërmëndé\" ne passera pas