Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

MACKY SALL : UN PRESIDENT « EPICIER »

Posté par: Alassane kitane| Mercredi 26 octobre, 2016 16:10  | Consulté 2342 fois  |  8 Réactions  |   

              MACKY SALL : UN PRESIDENT « EPICIER »

 

Pris dans son propre piège de toujours « MONTRER » ses pseudos performances, Macky n’hésite plus à entrer dans les dédales du calcul  d’épicier. Du coût du tarif usager sur l’autoroute à péage à la contrevérité sur la centrale solaire de (Bokhoul), c’est un Macky Sall qui cherche frénétiquement à devenir un MAXI Sall qui est omniprésent dans la presse. Mise en scène permanente, mensonge d’État éhonté, manipulation de chiffres : tout y passe. Les journalistes sont subtilement invités à relater des non-évènements, les scientifiques à sacrifier leurs connaissances scientifiques aux délices du pouvoir et les observateurs sont aveuglés par le mirage des strapontins de la république du Séédoo ! Quand les oreilles du citoyen ne bourdonnent pas de mensonges savamment planifiés depuis les plus hautes sphères de l’État, leurs yeux sont occupés à regarder des mises en scènes honteuses sur la gestion des affaires de l’État : pendant ce temps, la démocratie meurt et notre capacité critique nous est usurpée. Les deux articles qui suivent permettent de comprendre en partie la personnalité sombre du régime de Macky Sall. (Alassane K. KITANE)

 

 

Walfnet : Macky SALL dans les détails : «Diamniadio-Sindia, les usagers vont payer 1600 F CFA au lieu de 2400 F CFA»

 

Le président Macky SALL a procédé, hier, à l’inauguration du tronçon de l’autoroute à péage Diamniadio-Sindia. Une  occasion saisie par le chef de l’Etat pour expliquer aux populations le financement de cette infrastructure. Mais aussi pour revenir sur les tarifs de la traversée de l’autoroute à péage. «La section AIBD-Diamniadio a été réalisé selon le schéma de partenariat public-privé pour un montant de 92 milliards de F CFA dont un financement public de 69 milliards de F CFA correspondant à la subvention versée par l’Etat et un financement privé apporté par notre partenaire Senac SA pour un montant de 23 milliards de F CFA. Le tronçon AIBD-Sindia, d’un coût de 70 milliards de F CFA, a été réalisé dans le cadre du projet global de construction des deux projets d’autoroute AIBD-Mbour sur 39 km et AIBD-Thiès sur 16 km grâce à un prêt concessionnel de la Chine », a-t-il déclaré.

 

Pour le leader de l’Alliance pour la République (APR), «l‘autoroute ne doit pas être perçue comme une voie réservée aux riches qui ont les moyens de payer des tarifs élevés mais comme une voie ouverte à tous par l’application de tarifs supportables par les usagers et économiquement viables pour l’entreprise concessionnaire». Poursuivant et ne donnant guère à un ministre l’occasion d’expliquer les tenants et aboutissants des négociations qui sous-tendent la révision des tarifs, le président de la République détaille. «Le tarif AIBD-Diamniadio était 1600 F CFA auxquels il fallait ajouter 800 F CFA sur le tronçon AIBD-Sindia, soit un total de 2400 F CFA. Avec les tarifs révisés, les usagers qui veulent se rendre à Diamniadio jusqu’à Sindia vont payer seulement 1600 F CFA au lieu de 2400 F CFA, soit une réduction de 600 F CFA. C’est le même tarif de 1600 F CFA pour le véhicule qui sera appliqué quand l’autoroute sera prolongée jusqu’à Mbour », a-t-il renseigné, bénissant par la même occasion les 1 600 F CFA que beaucoup trouvent assez excessifs.

WALFNet

 

 

 

AfricaCheck.org : Non, le Sénégal n’abritera pas la plus grande centrale solaire d’Afrique Subsaharienne

 

La centrale solaire que va abriter le village de Bokhol, dans le département de Dagana (Nord du Sénégal), a été présentée par ses promoteurs comme la plus grande d’Afrique Subsaharienne. Vérification faite, l’affirmation est fausse.

Le recours au solaire pourrait aider les pays d'Afrique à résorber leur déficit énergétique. Cité par l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), Mamadou Saliou Sow, directeur du projet dit Senergy2, piloté par l’entreprise française GreenWish Partners, a déclaré, lors du lancement des travaux, qu’il s’agira de « la plus grande centrale solaire de l’Afrique Subsaharienne ».

Dans le même texte, l’APS a aussi cité le directeur de Greenwish Partners, le Français Gilles Parmentier, qui parle de « la plus grande de l’Afrique de l’ouest ».

Le Sénégal sera-t-il doté de la plus grande centrale photovoltaïque d’Afrique Subsaharienne ou d’Afrique de l’Ouest ? Existe-t-il des centrales plus puissantes ailleurs dans la même région ?

 

Joint par Africa Check, Mamadou Saliou Sow a confirmé les propos qui lui sont attribués par l’APS. « En Afrique de l’Ouest, il n’y a pas encore une centrale de cette capacité », a-t-il déclaré.

 

Par contre, M. Parmentier de GreenWish Partners n’a pas répondu à nos sollicitations qui lui ont été adressées par courriel.

 

Bokhol en chiffres

 

Bâtie sur une superficie de 20 hectares, la centrale photovoltaïque de Bokhol sera dotée d’une puissance de 20 mégawatts (MW). Elle va coûter globalement 20 millions d’euros (plus de 16 milliards de francs CFA). L’infrastructure sera composée de 75 000 panneaux solaires placés sur une longueur cumulée de 20 kilomètres.

 

Quid de Kalkbult et De Aar en Afrique du Sud ?

 

La centrale de Kalkbut, dans la province du Cap, en Afrique du Sud qui a démarré en septembre 2013, possède une puissance de 75MW, indique sur son site web son constructeur, l’entreprise norvégienne Scatec Solar.

 

Toujours dans la même province du Cap, la centrale photovoltaïque de De Aar qui vient d’être inaugurée, en mars 2016, a une production de 50MW, a confié à Africa Check, Tina Meier, la chargée de communication du projet.

 

En outre, cette nouvelle centrale comprend plus de 100 mille panneaux solaires et occupe une superficie de 100 hectares.  Une centrale assez similaire à celle de De Aar est aussi en construction à Kimberley dans la province du Nord Cap. Cette centrale aura une capacité de 50MW.

 

155 MW attendus de la centrale de Nzema au Ghana

 

La centrale de Ouarzazate inaugurée en février 2016 au Maroc est actuellement la plus grande d’Afrique de par sa puissance. Photo AFP

La centrale de Ouarzazate inaugurée en février 2016 au Maroc est actuellement la plus grande d’Afrique de par sa puissance. Photo AFP

Avec une capacité de production de 155 mégawatts, cette centrale sera, selon ses promoteurs, la deuxième plus grande du continent africain et la première d’Afrique de l’Ouest. Elle est parmi les plus grandes au monde.

Construite par l’entreprise britannique Blue Energy, elle sera opérationnelle début 2017 pour un coût total de 350 millions de dollars US.

 

La centrale photovoltaïque de Nzema (ouest) permettra au Ghana d’augmenter sa production énergétique actuelle de 6%, selon des informations fournies par le constructeur Blue Energy.

 

D’autres centrales solaires plus grandes que celle de Bokhol sont aussi en construction dans d’autres régions du continent, comme celle de Garissa, au Kenya avec 50 MW.

 

Hors de l’Afrique Subsaharienne, au Maroc, la première tranche de la centrale de  Ouarzazate (construite par l’entreprise saoudienne Acwa Power) a été inaugurée, en février 2016. Elle est actuellement la plus grande centrale solaire d’Afrique avec 160 MW, 500.000 panneaux (sur 480 hectares) de douze mètres de haut.

 

Ses initiateurs envisagent d’en faire à terme la plus grande centrale solaire au monde 580 MW.

 

Conclusion : l’affirmation est fausse

 

Avec ses 20 MW, Bokhol ne sera ni la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest ni la plus grande en d’Afrique Subsaharienne.

 

Si on se base sur la production et sur les superficies fournies par les données disponibles, il y a des centrales plus grandes, dans la province sud-africaine du Cap dotée chacune de 50 MW.

 

En Afrique de l’Ouest, Nzema, au Ghana, avec155 MW, sera la plus grande centrale solaire d’Afrique Subsaharienne. Elle sera la deuxième sur le continent derrière celle du Maroc déjà opérationnelle avec une puissance initiale de 160 MW. La centrale de Bokhol, dont les travaux vont démarrer en 2016, est pour le moment à l’état de projet comme celle du Ghana qui est très avancée.

 

Par Momar Niang

AfricaCheck.org

@AfricaCheck_fr

 L'auteur  alassane kitane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Macky sall, Autoroute
Commentaires: (8)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Mahmoud En Octobre, 2016 (12:24 PM) 0 FansN°:1
A travers ton texte, il apparait clairement que c'est toi qui raconte des balivernes. On te parle de l'Afrique de l'Ouest et toi tu parles tantot de L'Afrique du Sud ou du Maroc tantot d'une centrale ghanéenne non encore achevée ni inaugurée. Il est question du présent
Anonyme En Octobre, 2016 (13:52 PM)0 FansN°: 2671322
oui tu as raison; cetype est con
Anmadouonyme En Octobre, 2016 (12:37 PM) 0 FansN°:2
quand on n est pas intelligent on est souvent temeraire dans ses idees et ses convictions
Anonyme En Octobre, 2016 (13:51 PM) 0 FansN°:3
tu n'es q'un simple petit con; vrai nullard; on te parle d'afrique subsaharienne; tu parles de'afrique du sud; du maroc; en voila un vrai connard
Afrique subsaharienne En Octobre, 2016 (00:43 AM)0 FansN°: 2671486
L'Afrique du Sud fait bien partie de l'Afrique subsaharienne qui est l'ensemble des pays situés au Sud du desert du Sahara. C'est vrai que le Maroc n'en fait pas partie, elle est en Afrique du Nord.
Anonyme En Octobre, 2016 (20:52 PM) 0 FansN°:4
Moumud savez-vous lire un texte? La référence au Maroc obéit à un souci d'explication du caractère nn leader du Sénégal dans le domaine. Quant à exclure l'Afrique eu sud de la zone subsaharienne c'est faire preuve d'une ignorance extrêmement insolente !
Ambience En Octobre, 2016 (16:47 PM) 0 FansN°:5
ha na deffay jay feugjay ?
Ambience En Octobre, 2016 (16:47 PM) 0 FansN°:6
hana deffay jay feugjay?

Ajouter un commentaire

 
 
alassane kitane
Blog crée le 19/03/2015 Visité 489389 fois 380 Articles 3515 Commentaires 34 Abonnés

Posts recents
Campagne agricole tatillonne et impréparée
MACKY ET LA PRESSE : QUAND LA VÉRITÉ PREND UN SACRÉ COUP
Quand l’école sénégalaise fléchit et meurt sous le coup du folklore et du charlatanisme
DEMAIN LE CHANGEMENT : APRÈS DEMAIN, LA RÉVOLUTION?
L’étonnante stérilité des choix politiques et économiques
Commentaires recents
Les plus populaires
La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout
UN AUTOCRATE AU PALAIS
AFFAIRE KARIM WADE : QUAND L’EMOTION PRIME SUR LA RAISON ET L\'ETHIQUE
Non ! La théorie du \"Yërmëndé\" ne passera pas
Nous avons remplacé un « cheval borgne » par un « cheval aveugle »