Ancien migrant : "Le nœud du problème, c'est…"

  • Source: : Seneweb.com | Le 16 août, 2018 à 08:08:13 | Lu 3607 fois | 10 Commentaires
content_image

Ancien migrant : "Le nœud du problème, c'est…"

Les autorités diplomatiques du Sénégal au Maroc organisent le rapatriement des 123 Sénégalais secourus ce weekend par la marine royale. Ils tentaient, clandestinement, de rallier l'Europe.

La semaine dernière, six migrants sénégalais ont perdu la vie dans les eaux gambiennes.

Ancien candidat à l'émigration dans les années 2000, Pathé Ndiaye pointe d'un doigt accusateur l'État du Sénégal.

"Le gouvernement du Sénégal ne soutient pas les jeunes, fulmine-t-il, interrogé par la Rfm. C'est le nœud du problème. Tous ces jeunes qui s'aventurent à embarquer dans les pirogues, n'ont qu'un souhait : aider leurs parents à sortir des mauvaises conditions de vie. Il faut les former dans des projets à emplois directs."

Pour l'ancien migrant, "l'attribution de terres et un accompagnement aux jeunes" pourraient constituer "une alternative pour les motiver davantage à rester".

"Les terres sont disponibles, croit savoir Pathé Ndiaye. Ces jeunes qui tentent de voyager, travaillent après dans les champs en Espagne, au Maroc alors que s'ils bénéficient de terre à Kaolack, en Casamance, aussi loin soient-elles, ils pourraient travailler. Tout cela est dû au chômage."

Assises de l'émigration
Présidente du collectif des femmes contre l'émigration clandestine au Sénégal, Yaye Bayam Diouf, mise sur les assises de l'émigration.

"À travers le Plan Sénégal émergent (Pse), je crois que si les communautés (la presse, les autorités administratives, politiques religieuses) s'y mettent, on ira vers les assises de la migration. Et, à partir de ces assises, il devrait ressortir un document qui tiendra compte des politiques migratoires avec l'Union européenne (Ue), d'autres pays africains mais aussi par rapport aux opportunités d'emplois, d'insertions, d'apprentissages, de formations."


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Anonyme En Août, 2018 (09:08 AM) 0 FansN°: 1
.. de croire en Dieu. Et savoir qu'il est partout dans tous les pays.
Mool Bi En Août, 2018 (09:47 AM) 0 FansN°: 2
France 24 a diffusé ce jeudi matin, un documentaire riche et immensément triste sur la mort lente de la pêche sénégalaise due à la surpêche industrielle, l'absence du repos biologique et l'installation hors norme d'usines de farine de poissons, utilisatrices de toutes sortes de poissons, toutes tailles confondues.( il est dommage entres parenthèses que nos télés nationales se soient toutes installées dans la paresse et le " confort" de la diffusion des sujets redondants et très nuls souvent). On y montre aussi la vie des pêcheurs sénégalais ayant réussi à s'installer en France dans les principaux ports de pêche, aidés par l'absence d'une main-d'oeuvre locale française.

Les jeunes interrogés devant les principaux sites de pêche sénégalais ( Joal Fadiout, Yarakh...) ont tous fait le pari de partir vers l'Eldorado européens, tout en soulignant les risques connus. L'absence ( voulue, ce serait grave si l'Etat n'était pas au courant de ce tournage de France 24) et donc le silence des autorités sénégalaises sont à noter dans ce film documentaire, en particulier le ministère de la pêche. France 24 est allé chercher le pertinent et ancien ministre de ce département Aly Haidar.

Documentaire à voir absolument.
Anonyme En Août, 2018 (09:48 AM) 0 FansN°: 3
African News Channel:

Campagne au Sénégal pour promouvoir l'achat de produits turcs

Et le boycott des produits américains



Les citoyens sénégalais ont lancé une campagne sur les sites de réseaux sociaux pour encourager la consommation de produits turcs afin de soutenir l'économie turque.



Sur les sites Internet, les Sénégalais présentent une liste de 30 sociétés turques, dont Turkish Airlines, Tea Core, Marmara Berlik et d’autres.



Les militants appellent leurs amis et connaissances à consommer les produits des entreprises turques, à soutenir l'économie turque et à boycotter les produits américains.



Mohamed Youssef, un participant à la campagne, a déclaré lundi: "Nous avons lancé une campagne avec nos collègues pour acheter des produits turcs au Sénégal en raison de l'attaque économique contre la Turquie.



Yusuf a ajouté que le plan, qui ne s’est pas concrétisé lors de la tentative de coup d’Etat ratée en Turquie le 15 juillet 2016, est mis en œuvre par le biais de l’économie.



"Il y a des tentatives pour déstabiliser la Turquie, mais Dieu est avec nous et avec la Turquie, et nous prions pour que le peuple turc surmonte ces tribulations."



Il a ajouté qu'ils envisageaient d'étendre leur campagne pour augmenter la demande d'achat et d'utilisation de produits turcs et le boycott des produits américains.



"La fermeté de la Turquie signifie la fermeté du monde musulman, et si elle est entamée, cela signifie une perte pour tout le monde musulman", a-t-il souligné.



La Turquie a récemment fait face à une guerre économique menée par des forces internationales, provoquant des fluctuations monétaires.

Dans Plusieurs pays, dont le Qatar, le Liban, l’Irak, le Maroc, la Mauritanie, l’Allemagne, etc. des campagnes visant à encourager l’achat de produits turcs et à soutenir la lire ont été lancées.

Reply_author En Août, 2018 (10:48 AM) 0 FansN°: 1
faites campagne aussi pour envoyer les sénégalais en turquie il y a de la place et se sont vos amis ils seront mieux qu'en europe !!!
Anonyme En Août, 2018 (10:10 AM) 0 FansN°: 4
le principal problème des pêcheurs c'est de vouloir vivre et travailler comme l'antiquité. Les projets et programmes d'amélioration de leur condition de travail ont échoué par manque de coopération des pêcheurs. Ce secteur brasse des millions mais ils n ' investent nul part et préfèrent garder leur argent . C'est pareil pour l'élevage .

Ils ne veulent pas envoyer leurs enfants à l'école
Anonyme En Août, 2018 (10:35 AM) 0 FansN°: 5
D'ASSISES EN ASSISES, DE PLAN EN PLAN, DE SEMINAIRE EN SEMINAIRE...MAIS QUAND ON VA S'ARRÊTER POUR FAIRE UNE EVALUATION...ET DEFINIR DES TASKS CONCRETS (MESURABLES) AVEC DES ECHEANCES...MAIS REUNION REKK AK PALABRE :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme En Août, 2018 (15:33 PM) 0 FansN°: 6
Connosssez vous la route de l'enfer des années 1980 ou les Senegalais partaient de Nouakchott, Niger , Algérie ou Libye pour ensuite essayer de rallier l'Europe sans pqr ler des autres qui du Maroc passaient par le Delta de Gibraltar.

C'est un problème ancien qui a toujours existé et ces temps la le problème de chômage n'était pas aigu et la population aussi grande.C'est devenu un effet de mode actuellement car le voisin a réussi en ramenant des biens et personne ne cherche à réussir dans son propre pays préférant accuser les autorités de négligence. Ce sont des jeunes " PRESSÉS DE S'ENRICHIR" SANS QUALIFICATION qui prennent des risques sans réfléchir. Au Sénégal d'autres étrangers s'enrechissentt honnêtement en travaillant sans commenter. Il faut pas s'attendre à ce que l'état vous assiste sans votre volonté de pqrt ici personnes au développement du pays.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com