21 ans après, Serigne Abdoul Aziz SY Dabaakh, Un modèle achevé de l'Islam pur et simple

  • Source: : Seneweb.com | Le 14 septembre, 2018 à 12:09:00 | Lu 5017 fois | 26 Commentaires
content_image

21 ans après, Serigne Abdoul Aziz SY Dabaakh, Un modèle achevé de l'Islam pur et simple

En ce 14 septembre, jour anniversaire du rappel à Dieu de Serigne Abdoul Aziz SY Dabakh, notre mémoire saisit l'instant pour s'inspirer à nouveau de son modèle de vie parmi nous. Réécouter ses leçons, prodiguées si généreusement tout le long de sa vie, suffit à se régénérer moralement et spirituellement. Il a en effet personnifié dans notre pays, la pureté de l'amour pour Dieu et pour tout ce qu'Il a créé. Il a exercé, en toutes circonstances, sa mission d'homme de Dieu au service exclusif de Son Créateur. Dans ces moments d'incertitude et de difficultés de toutes natures, sa voix nous manque terriblement ! Cette voix au timbre si reconnaissable et qui savait nous parler, nous rassurer, nous inspirer et nous indiquer la Voie à suivre. Dabakh savait nous délivrer, dans la simplicité et l'éloquence, le message essentiel qui allait droit au cœur de chacun d'entre nous.

À tous les moments de doute que nous traversions, sa voix s'élevait pour renouer le fil des dialogues interrompus ou invoquer la Clémence divine. A chaque fois, ses conseils étaient entendus par tous et ses prières exaucées. Lorsque les pluies tardaient à tomber, par exemple, il nous suggérait avec humilité de nous repentir de nos péchés pour mériter La Miséricorde divine. Il commençait toujours par lui-même, pour l'exemple. Il nous invitait à partager avec les pauvres nos surplus, avant de tendre nos bras vers le ciel pour solliciter Le Dispensateur Suprême. De fait, le Sénégal, petit pays sans richesses notables à l'époque a toujours traversé, vaille que vaille, les zones de turbulences les plus périlleuses. Aujourd'hui, force est de reconnaitre que la présence d'un Sage, éclairé et largement consensuel, fait cruellement défaut à notre pays. Il n'est que justice de le souligner. Non pour s'en morfondre, mais plutôt pour convier à une méditation sur l'exemple de vivre ensemble que Serigne Abdou nous a laissé en héritage : aime ton prochain nous disait-il. Aime-le en raison de l'Amour que lui porte Son Créateur. Ne le juge ni ne le réduit au prisme de tes sentiments personnels car, Seul Dieu sait qui est le meilleur d'entre nous. Qui n'a entendu Serigne Abdou répéter, inlassablement, cette profession de foi et cet appel à l'amour, à l'humilité et à la tolérance ? Il nous a toujours appelés au dépassement de tous les clivages qui sont en deçà de la claire compréhension du Message de Dieu. En effet, comment se vouloir juge, à la place du Seul Juge qui soit ? Alors que la Foi absolue, en Son Omnipotence et en Son Omniprésence qui sont le sceau de Ses Attributs, est le premier jalon de l'Islam ? Et d'ailleurs, comment juger de ce dont on a qu'une connaissance partielle et parcellaire dans le temps comme dans l'espace ? Craignez le jour où nous serons tous ramenés à Dieu pour y répondre de nos actes sur terre ! Telle était une de ses recommandations les plus constantes. Ce faisant, vous prêterez attention à vos fais et gestes de tous les jours. Vous traquerez, en vous surtout, la moindre parcelle de vanité et d'orgueil, d'avarice et d'égoïsme. Faites vos prières à l'heure et en communauté. Dépensez une partie de vos biens en aumônes et en œuvres de bienfaisance. Entretenez, avec bienveillance, vos liens de famille et d'amitié. Contrôlez l'utilisation de vos sens. Surtout vos propos : lorsque vous parlez d'autrui, dites-en du bien, sinon abstenez-vous. Faites tout cela dans l'intention exclusive de plaire à Allah. Sans exhibitionnisme, ni quête de renommée.

Toutes les journées de Serigne Abdou étaient consacrées à dire et à faire le Bien. Car il était le premier à appliquer ses recommandations. En cela, il était un guide religieux. Mais non un chef !

Alors, en ces heures d'incertitudes et de grande inquiétude pour l'avenir de notre pays et celui du monde entier, il convient de renouer avec des convictions fortes et de s'arrimer à des valeurs indéracinables. Pour ceux de ma génération, Serigne Abdou a été un sauveur. Parce que nous avons eu le privilège de le voir vivre et incarner Le Coran et la Sunna du Prophète Mouhammad (PSL), nous avons acquis la conviction et la confirmation de leur véracité. En l'ayant observé de près, en diverses circonstances, nous avons entrevu ce que l'inspiration divine peut apporter à l'aspirant sincère et dévoué. De nos certitudes temporelles, il a expurgé les faussetés. Sans tyrannie, il nous a ouvert le cœur à la Lumière et fait ressentir la douceur de la Foi qui est Amour.

Il est donc l'heure pour nous de ramener nos enfants à une source de sagesse qui ne nous est ni inconnue, ni lointaine. Plus généralement, le moment est venu pour tous les sénégalais de renouer avec leurs propres repères. Afin que l'ensemble de nos vénérables prédécesseurs, dont l'énumération comporterait le risque d'en oublier, sachent que le flambeau qu'ils portèrent très haut peut rejaillir de plus belle et éclairer notre futur. Pour cela, il nous faudra rompre définitivement avec les sous-cultures résiduelles de la colonisation. Il faut impérativement nous départir d'une vision du monde procédant d'une culture d'emprunt éloignée de nos réalités sociales, historiques et culturelles. Nous vallons mieux ! Il nous faudra, il est vrai, beaucoup de courage et d'abnégation pour rebrousser le chemin de certains conforts mentaux fragiles et factices. Ce sont là les conséquences d'un mimétisme sans esprit critique qui, dans la durée, s'installent en vérités indiscutables. Faisons demi-tour ! Les exemples locaux ne nous manqueront pas dans cette ascèse sur la voie de la rédemption et du progrès. Un grand pas serait, déjà, d'en mesurer l'urgence et l'incontournable nécessité.  Les sages paroles de Dabakh, en cela, sont un viatique inestimable.

Lorsque, au gré des médias du monde entier, répercutés sans précautions par nos stations locales, j'entends parler de l'Islam et des musulmans comme une communauté guerrière et belliciste, je ne reconnais pas la belle religion que je pratique et en laquelle je crois. Cet état de fait est symptomatique du désordre que nous évoquions plus haut et qui fait prendre les effets pour les causes. Ce malaise que je partage, avec des centaines de millions de musulmans sans histoires à travers le monde entier, il est temps de l'exprimer et d'incarner l'Islam pur et simple, dans sa dimension sublime de réconciliation de Dieu avec les humains qui, à plusieurs occasions, ont trahi le pacte originel en maltraitant Ses Prophètes et Ses élus.

Dans cette perspective, il appartiendra à chacun de se ressourcer spirituellement là où son espérance d'étancher sa soif le conduira. L'essentiel est de se retrouver à La Source Originelle qui est Unique. Pour ce qui me concerne, je rends Grâces à Dieu de m'avoir fait rencontrer, connaître et aimer Serigne Abdoul Aziz Sy Malick Dabakh, un modèle achevé de l'Islam pur et simple.

Qu'Allah lui renouvelle Ses Grâces et Sa Miséricorde !

 

Amadou Tidiane Wone

woneamadoutidiane@gmail.com


Auteur: Amadou Tidiane Wone - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (20)


Anonyme En Septembre, 2018 (12:46 PM) 0 FansN°: 1
Je venais d’avoir le bac le 09 septembre
Anonyme En Septembre, 2018 (12:46 PM) 0 FansN°: 2
Anonyme En Septembre, 2018 (12:53 PM) 0 FansN°: 3
le seul vrai marabout que je connais depuis ma récente naissane. À qui on ne peut rien reproché.

Different Des marabouts mourides nullards incapables Daligner dEux arguments théologiques.

Pire ils disent de serigne saliou boRome Diamono alors que serigne mansour moko fathie

Mouride doul rek
Reply_author En Septembre, 2018 (13:47 PM) 0 FansN°: 1
mon cher, as-tu lu l'article. tu es entrain de faire l'exact opposé de ce que serigne abdou recommandait. un tidiane.
Reply_author En Septembre, 2018 (18:09 PM) 0 FansN°: 2
60 personne qui nos par aime repondre les
Anonyme En Septembre, 2018 (12:59 PM) 0 FansN°: 4
walahi machalah

Momo En Septembre, 2018 (13:32 PM) 0 FansN°: 1
un homme d'exception, un saint, un erudit. dabakh est le guide qui a marque ma vie et illumine ma voie. un homme d'une dimension spirituelle exceptionnelle. daroul habibi khouloubouna takhwaha...
Anonyme En Septembre, 2018 (13:23 PM) 0 FansN°: 5
Woyofay la heupplléone nieup gni djitté won ay tarri kha
Ngor En Septembre, 2018 (13:56 PM) 0 FansN°: 6
Dignité+ngor+gueum yalla+kham ki nga done ak lila war, deugou = Mame Mame Abdou Aziz Sy+ Serigne Saliou Mbacké.



C'est depuis que ces vénérés hommes de dieu nous ont quittés que ce pays est descendu à son plus bas niveau en matière de valeurs.



La presse se doit chaque période des lignes, documentaires de mémoire en faveur de certains religieux grace à qui le Senegal est ce qu'il est aujourd'hui.

  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
Anonyme En Septembre, 2018 (14:04 PM) 0 FansN°: 7
ndeysane Sy malick YALLAH la sama BOROM faye té yok sa lère barkatou RASOULILAH (PSL)

bilay Sopé on vous pleure jusqu'à maintn1

Dabakh beug na la Sy malick
Anonyme En Septembre, 2018 (14:07 PM) 0 FansN°: 8
mais seneweb méré na lène trope sa devait etre à la une bayilène thiayani
Anonyme En Septembre, 2018 (14:24 PM) 0 FansN°: 9
Le Senegal par la grace divine a vu naitre et éclore des hommes d'exception . Dabakh en était un . Un croyant qui Craint Allah ( swt) et qui a cru ABSOLUMENT au jugement dernier . cela l'inspirait de maniére continu - Puisse notre seigneur soit satisfait de lui - Amine
Anonyme En Septembre, 2018 (15:02 PM) 0 FansN°: 10
Un homme d'une dimension Exceptionnelle. J'ai eu la chance de le rencontrer une seule fois, dans sa demeure à la Médina. Et le meilleur souvenir que j'ai de lui c'est l’IMMENSE bien être qui m'a envahi ce jour là, quand je me suis assis à ses cotés, seul avec lui, dans sa chambre. Je lui ai alors précisé l'objet de ma visite et il a prié pour moi. Mais j’étais tellement bien à ses cotés que je ne voulais pas sortir de la chambre.

Aujourd’hui, l'unique fils que Dieu m'a donné porte son nom.
Safietou En Septembre, 2018 (15:31 PM) 0 FansN°: 11
Je félicite l'auteur de ce beau texte plein de sens , d'enseignements et de vérité , avec un Français qu'on a plus l'habitude de voir . Aussi long soit il , on se donne du plaisir à le lire entièrement.



Je crois aussi que c'est l'amour que l'on porte à cet homme aux dimensions exceptionnelles qui fait parler . Un homme pur , reconnu pour sa foi en Allah et son prophète , nous faisant aimer et apprendre notre religion. Il sera quasi imposible de trouver une copie de lui en nos temps.



On m'a une fois raconté , en etant Khalif , qu' il était à la prière je Jummah dans une mosquée et qu'il y avait déjà la foule , il s'est mis sur le goudron et n'acceptait pas qu'on lui cède la place ou qu'on ne fasse attention à lui. Un homme humble que j'ai aimé sans connaitre.



Qu'Allah l'agrée et lui donne le paradis céleste.
Nianthio En Septembre, 2018 (15:40 PM) 0 FansN°: 12
RIP Grand father
Anonyme En Septembre, 2018 (15:42 PM) 0 FansN°: 13
que le paradis soit votre demeure éternel

amine mame. mala beug
Anonyme En Septembre, 2018 (16:25 PM) 0 FansN°: 14
royoukaay piir moy serigne abdou. yalna ko yalla yeureum.

Pasdebokaalé En Septembre, 2018 (16:37 PM) 0 FansN°: 15
(nous ne sommes pas des prophètes) les bonnes œuvres ne sont acceptées que si et seulement si il n'y a pas eu d'association à ALLH SWT

et ALLAH SWT met en garde dans le CORAN en s'adressant sévèrement à SES(SWT) prophètes aleyhi salam (sourate 6 verset 88):.......MAIS S'ILS AVAIENT DONNE A ALLAH DES ASSOCIES, ALORS, TOUT CE QU'ILS AURAIENT FAIT EÛT CERTAINEMENT ETE VAIN.
Deugue +  En Septembre, 2018 (16:54 PM) 0 FansN°: 16
NDEYSANN MAME DDABAKH DOUNIOUKO FAATé ndah bah, yalla na borom bi yokou leeram.. :sunugaal: 
Kolo En Septembre, 2018 (17:12 PM) 0 FansN°: 17
mame dabakh ,ya bakh rewmi yako tabakh si sa djiko boubakh



dem nga 97 ak khole bou set .



mame denga gnibi bayé gnoufi daroul habibi.



sa niane mota tah sénégal amoul guerre té mame aka ya bagnone guér.



mame sougnou rongogne meuna goul férre ndakh ya takh souniou diné deugeur ni fer.



21 ans aka yémé té gawe motakh téye a bisse mou tawe



bi nga démé assame leundeume ndakh mame yalla la gueume té dioulite you bari bisse



bobou dénio heume.



Li défa lére mame yalla na yalla yokou lérame.



SI barké serigne babacar ndakh niou meuna ba bakar.



AMINNE.

Anonyme En Septembre, 2018 (18:11 PM) 0 FansN°: 18
 :fblike:  :fbhear:  :fbhear:  :fbhear:  :fbhear:  :fblike: 
Anonyme En Septembre, 2018 (18:52 PM) 0 FansN°: 19
Merci

Qu allah l élève au plus haut des paradis a tous les musulmans maigres mon jeune âge il était un ami avant d detre un guide pour moi j ai mangé plusieurs fois les restes de son petits déjeuner avec son neveu tonton Moustapha Diop au allah acceuil aussi dans son paradis j ai mangé avec plus et j étais jeune ma toujours donné de l attention

Mame dabakh je t aime fort

Anonyme En Septembre, 2018 (18:57 PM) 0 FansN°: 20
Un grand erudit et rassembleur. Qu'Allah soit satisfait de son oeuvre et l admet dans les stations les plus elevees du paradis

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com