International

Etats-Unis: le procureur de Manhattan dit avoir été "renvoyé"

  • Source: : Lexpress.fr | Le 11 mars, 2017 à 21:03:09 | Lu 4412 fois | 5 Commentaires
content_image

Le procureur fédéral de Manhattan, Preet Bharara, le 30 novembre 2016 à New York afp.com/Drew Angerer

"Je n'ai pas démissionné. J'ai été renvoyé il y a quelques instants", a écrit sur Twitter M. Bharara. 

"Avoir été procureur du district sud de l'Etat de New York restera à jamais le plus bel honneur de ma carrière professionnelle", a-t-il ajouté. 

En supervisant ce district incluant Manhattan, centre des affaires et concentration de puissantes fortunes, dont celle de l'actuelle président Donald Trump, Preet Bharara était le plus en vue des procureurs répartis dans les Etats-Unis. 

Il s'est bâti une réputation de combattant inflexible de la délinquance en col blanc et de la corruption publique, apparemment peu intimidé par les élites de Wall Street. 

L'homme de 48 ans, nommé procureur par Barack Obama en 2009, s'est surtout forgé une image d'indépendance à faire pâlir nombre de ses pairs. En plus de sept ans de mandat, il a lancé des enquêtes incisives visant aussi bien des responsables républicains que démocrates, et ce jusqu'aux plus hautes sphères. 

Certaines de ces investigations visent notamment l'entourage du gouverneur démocrate de l'Etat de New York, Andrew Cuomo. 

Le ministère américain de la Justice a demandé vendredi à 46 procureurs fédéraux nommés par Barack Obama et encore en poste de présenter leur démission. 

Une telle demande n'a rien d'exceptionnel et suit l'usage instauré par les précédents présidents dans le cadre de la transition du pouvoir. Mais des procureurs ont déploré la manière abrupte avec laquelle ils se sont vu intimer l'ordre de quitter leurs fonctions dans un temps réduit à l'extrême. 

Concernant Preet Bharara, la controverse est née du fait qu'il avait rencontré Donald Trump quelques semaines après sa victoire à l'élection du 8 novembre. Le futur président lui aurait alors demandé de rester en poste. 

M. Bharara a donc tenté vendredi d'engager un bras de fer, en annonçant à son entourage qu'il refusait de démissionner et en attendant vraisemblablement que M. Trump se rappelle ses engagements. 

Mais, malgré le soutien apporté au procureur dans la soirée par des responsables démocrates et républicains, la partie a tourné court et au désavantage de Preet Bharara. 


Auteur: L'express - Lexpress.fr

Articles similaires




Commentaire (5)


Anonyme En Mars, 2017 (02:40 AM) 0 FansN°: 1
Macky petrotim macky petro CFA
Anonyme En Mars, 2017 (08:58 AM) 0 FansN°: 2
Pour ceux qui théorisent l'existence de la séparation des pouvoirs au Senegal parce que le gouvernement commande le parquet, doivent revoir leur copie avec cet exemple maux USA considérés comme le champion de la séparation des pouvoirs
Anonyme En Mars, 2017 (08:59 AM) 0 FansN°: 3
Malheureusement les americains d'origine indo pakistanaise ne sont pas les bienvenus chez D Trump.Sorry Mister Bharara you are not considered as being a real american because of your origin India!
Reply_author En Mars, 2017 (12:42 PM) 0 FansN°: 1
ca n'a rien a voir avec ses origines. il a été renvoyé en même temps qu'une 40aine d'autres procureurs.
Anonyme En Mars, 2017 (00:01 AM) 0 FansN°: 4
aux usa, les procureurs fédéraux sont nommes par le président mais ils disent le droit au nom du peuple américain.

ils sont indépendants du président qui n´ose jamais interférer dans les affaires judiciaires.

le président ne préside aucun conseil de la magistrature et toute interférence dans les affaires judiciaires est strictement interdite.

toutes les décisions du président peuvent être attaquer en justice, contrairement a chez nous....la différence est abyssale....ils ont par contre le racisme, mais leur justice est indépendante, la corruption et l´impunité sont sévèrement proscrites....
Anonyme En Mars, 2017 (06:03 AM) 0 FansN°: 1
au senegal ils se croient puissants car contrôlent la justice mais oublient que allah contrôle tout macky est un gros méchant qui risque de finir mal
Anonyme En Mars, 2017 (06:03 AM) 0 FansN°: 5
Au Senegal Ils se croient puissants car contrôlent la justice mais oublient que Allah contrôle tout Macky est un gros méchant qui risque de finir mal

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com