Le "Grand Oral" du Pm décortiqué par les Quotidiens

  • Source: : APS | Le 06 décembre, 2017 à 10:12:06 | Lu 1145 fois | 0 Commentaires
content_image

Revue de Presse

Les quotidiens parvenus mercredi à l’APS reviennent très largement sur la déclaration de politique générale prononcée par le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne la veille à l’Assemblée nationale, au détriment d’autres sujets dont l’affaire Khalifa Sall. "11h de show tout chaud", affiche L’Observateur à propos de ce "grand oral" du chef du gouvernement sénégalais, en référence au titre d’une célèbre émission d’une télévision privée sénégalaise.

"2h30 de speech, 47 pages de discours et des milliards de chiffres", détaille ensuite le journal, selon lequel Mahammed Boun Abdallah Dionne "a pris 150 minutes pour dérouler le programme du président de la République". "Du côté de la majorité, on applaudit. Pour le camp d’en face", à savoir celui de l’opposition, "il n’y a rien de nouveau sur les 47 pages de discours du chef du gouvernement" sénégalais, écrit L’Observateur. "Des chiffres et des promesses", titre le quotidien Enquête à sa Une.

Le Soleil estime que la déclaration de politique générale du Premier ministre se résume en une ambition déclinée à la Une du journal sous la forme d’un slogan à la limite : "Construire une société plus juste et plus solidaire". "Pour son deuxième grand oral à l’Assemblée nationale, ajoute le journal, Mahammed Boun Abdallah Dionne qui a été interpellé sur plusieurs questions par les députés, a rappelé la vision du chef de l’Etat et de son gouvernement pour bâtir +un Sénégal de tous, un Sénégal pour tous+".

Le Soleil, citant Mahammed Dionne, affirme que "cette politique d’inclusion et de cohésion sociale est traduite concrètement à travers de nombreux projets et programmes". "Un discours-programme aux allures de bilan et perspectives d’un +Sénégal en mouvement+", relève Vox Populi. "De l’éducation en passant par la formation professionnelle, la santé, les énergies renouvelables, l’emploi, la sécurité, les politiques sociales, Mahammed Boun Abdallah Dionne a minutieusement égrené les réalisations de Macky Sall", rapporte le même journal.

"Encore faudrait-il tenir en compte les récriminations des députés de l’opposition qui n’ont pas fait de cadeau au chef du gouvernement concernant la dette, l’inclusion sociale, la politique économique du pays, le climat politique tendu...", souligne Vox Populi. Cette analyse tient en une manchette à la Une du Témoin quotidien qui affiche à propos : "L’opposition charge, Mahammed Dionne réplique avec panache !". Selon le journal, malgré "les tirs de barrage nourris des ténors de l’opposition", le chef du gouvernement "a résisté avec brio et riposté avec panache".

"Des débats épiques ont suivi la déclaration de politique générale (DPG) du Premier ministre. Mahammed Boun Abdallah Dionne s’est défendu face aux attaques coriaces des députés de l’opposition, aidé en cela par les députés de la majorité Benno Bokk Yaakaar (BBY)", signale le quotidien L’As. De même, lorsque "Dionne appelle à l’unité, l’opposition solde ses comptes", note Sud Quotidien, selon lequel "les parlementaires du groupe de l’opposition +Liberté et démocratie+, tout comme certains non-inscrits, ont cloué au pilori la politique menée par Macky Sall et son gouvernement".

 

"Provocations, allusions, attaques, petits mots et petites phrases. Mais (aussi) grosses piques et répliques d’un Premier ministre dans son sujet. Même si cette déclaration de politique générale a été, en grande partie, une répétition de celle de Dionne 1", peut-on lire dans les colonnes du journal Le Quotidien. Walfquotidien surtout relève le "tacle" du député Ousmane Sonko, un ancien inspecteur des impôts et domaines reconverti dans la politique après sa radiation de la Fonction publique sénégalaise. "C’est la +gouvernance sombre et vicieuse+", affiche le journal, en reprenant une formule de Sonko parodiant le slogan de l’actuel pouvoir qui a annoncé à ses débuts sa volonté de s’inscrire dans une "gouvernance sobre et vertueuse". Le commentateur de Tribune estime que le Premier ministre "a dû oublier qu’ils sont nombreux les gorgorlus (Sénégalais moyen) à ne demander qu’une chose : travailler gagner bien leur vie, se loger et manger à leur faim". La plupart des journaux reviennent par ailleurs sur les dernières nouvelles de l’affaire Khalifa Sall, à l’image du Soleil qui annonce que le maire de Dakar, en prison depuis 7 mars dernier pour des malversations présumées portant sur 1,8 milliard de francs CFA, "accepte de verser une caution" en vue d’une liberté provisoire. "Gaëlle Samb à la manœuvre", affiche Le Témoin quotidien. Si l’on en croit ce journal, l’épouse de Khalifa Sall, "digne dans l’épreuve", serait "au début et à la fin de la collecte du 1,8 milliard devant servir à payer la caution de son mari".

Libération donne la liste de ceux qui ont contribué à cette somme, citant le maire de Dakar lui-même, son épouse Ghaël Ndèye Samb, son ancienne épouse Mame Coumba Diop, Soham Wardini, Amadou Moctar Seck, Mame Mor Sall, Mbaye Touré, Aïssatou Sall, Line Baconnier et Seynabou Karine Guèye. "Khalifa Sall met en gage 4 maisons et des biens immobiliers de ses proches", selon Vox Populi. L’As signale que l’édile "cautionne des immeubles et croise les doigts".

Tribune explique que ce faisant, il "perd son bras de fer avec Macky Sall". Ses avocats "ne veulent pas parler d’offre de remboursement dans cette affaire", d’autant que l’intéressé a jusque-là nié les faits qui lui sont reprochés, évoquant plutôt, selon Enquête, une "offre de cautionnement". BK/PON


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com