Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Philippe Bohn nommé Dg d’air Sénégal SA alors qu’il est mouillé dans l’histoire des financements occultes de Sarkozy en 2007

Posté par: Alassane kitane| Mardi 15 août, 2017 14:08  | Consulté 263 fois  |  0 Réactions  |   

Philippe Bohn nommé Dg d’air Sénégal SA alors qu’il est mouillé dans l’histoire des financements occultes de Sarkozy en 2007

 

 

Nettali.sn

 

Nommé par le Chef de l’Etat Macky Sall à la tête d’Air Sénégal SA, Phillipe Bohn qui était à Aibus, a vu son nom être mêlé dans l’enquête sur les financements occultes de la campagne de l’ancien d’Etat français Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle de 2007.

 

Phillipe Bohn avait été alors présenté comme un proche de l’ancien régime libyen et notamment de deux des fils du colonel Mouammar Kadhafi. Nicolas Sarkozy est accusé par la justice en France d’avoir bénéficié de financements extérieurs provenant du colonel Mouammar Kadhafi, alors à la tête de la Libye pour sa campagne pour la présidentielle de 2007. Or, c’est Phillipe Bohn qui a bouclé en 2007, un peu après l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence française, la vente à la Libye de 21 Aibus.

 

C’est sur la base de cette vente, que les juges en charge du dossier sur les financements de la campagne de Sarkozy, Serge Tournaire et René Grouman soupçonneraient le versement de retro commissions. Les conduisant à faire mener des perquisitions en mars 2014, au domicile de Phillipe Bohn et dans les bureaux d’Aibus Group.

 

Les enquêteurs en charge du dossier ont également entre leurs mains, une retranscription téléphonique d’une conversation faite à l’époque entre l’ancien Président de la France Nicolas Sarkozy et Michel Gaudin, son actuel directeur de cabinet, ex préfet de police de Paris.

 

Durant cette conversation, Michel Gaudin aurait tenu ces propos à l’endroit de son patron : « Oui, oui je vous rappelle donc j’ai eu Bohn hein donc il essaye de passer demain matin parce qu’il a rendez-vous avec notre homme à 11H30 mais le problème c’est qu’il a un petit déjeuner avant avec un journaliste sur le même sujet. Mais il passera demain. » Nicolas Sarkozy s’inquiétait de l’audition de Moftah Missouri, l’ex interprète de Kadhafi, Moftah Missouri par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Il aurait ainsi demandé à Michel Gaudin de contacter Philippe Bohn, dont l’épouse est élue à la mairie de Neuilly, afin de savoir ce que peut dire le fameux interprète.

 

Né en 1962, Philippe Bohn est un fin connaisseur de la Libye (il a dirigé les activités africaines et moyen-orientales d’EADS) et il est très introduit dans les milieux du renseignement français, que ce soit à la DGSE ou à la DCRI. C’est aussi un homme politiquement engagé à droite, qui ne cache pas sa proximité avec son mentor Alain Madelin ou l’ancien ministre de la défense de Sarkozy, Gérard Longuet. Il a aussi été très actif durant la campagne présidentielle de 2007 en faveur du centriste François Bayrou.

 

D’après Mediapart qui donne des détails sur cette affaire, après le coup de fil, le rendez-vous Sarkozy, Gaudin, Bohn est immédiatement organisé le jour même. D’après Médiapart, Phillipe Bohn a été interrogé par les enquêteurs sur Moftah Missouri. Lui-même avouait auprès de Médiapart : « Il a pu arriver que je sois questionné sur des aspects techniques concernant le fonctionnement institutionnel de certains pays africains ».

 

Et de préciser : « Mais je n’ai pris aucune initiative en aucune manière pour renseigner qui que ce soit sur une procédure en cours dont je ne connais ni les tenants ni les aboutissants ». Autre détail, la veille de la rencontre entre Sarkozy, Gaudin et Bohn, le magazine d’investigation de la chaîne France 2, Complément d’enquête, diffusait une interview accablante de Moftah Missouri. Au cours de cette interview, ce dernier confirmait d’une part l’authenticité d’un document officiel libyen, révélé par Mediapart, selon lequel le régime de Kadhafi avait délivré en 2006 un accord de principe au déblocage de 50 millions d’euros pour l’équipe Sarkozy à l’occasion de l’élection présidentielle. D’autre part, il avouait que l’équivalent de 20 millions de dollars avait été effectivement versé.

 

 

 L'auteur  alassane kitane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
alassane kitane
Blog crée le 19/03/2015 Visité 447032 fois 349 Articles 2740 Commentaires 34 Abonnés

Posts recents
Mal gouvernance : Macky Sall finance indûment ses alliés
La statue de Faidherbe: quand le Sénégal fait le culte de ses dominateurs
Lettre au Moro Naba récipiendaire du prix Macky Sall pour la paix
MACKY SALL, DE L’ART DE PROTEGER LES DELINQUANTS
SUR LA DÉTENTION ARBITRAIRE DE KHALIFA SALL EN PRISON
Commentaires recents
Les plus populaires
La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout
UN AUTOCRATE AU PALAIS
AFFAIRE KARIM WADE : QUAND L’EMOTION PRIME SUR LA RAISON ET L\'ETHIQUE
Non ! La théorie du \"Yërmëndé\" ne passera pas
Nous avons remplacé un « cheval borgne » par un « cheval aveugle »