Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Qui va payer l’impact de la faillite de NECOTRANS sur le secteur minier ?

Posté par: Alassane kitane| Mercredi 04 octobre, 2017 10:10  | Consulté 295 fois  |  0 Réactions  |   

Par 

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

J’ai soutenu que la concession de 25 ans accordée à NECOTRANS était illégale, inappropriée et contre le patriotisme économique. L’activité de manutention dans le terminal vraquier était menée par une société sénégalaise à la satisfaction des acteurs. Cela m’a valu une attaque en justice et au parlement.  Necotrans est en faillite et a été rachetée par Bolloré.

 

Une enquête parlementaire s’impose derechef.  Rappelons que cette société avait la concession du mole 8, le terminal des produits miniers. Elle a multiplié ses tarifs par  deux et promis des milliards d’investissement pour augmenter la productivité. Au finish, ce fut une pompe à finance des sociétés minières, en particulier des cimentiers. Au profit de qui ? L’enquête le démontrera même si le bras armé dans cette affaire a été promu au gouvernement.

 

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

 

 L'auteur  alassane kitane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
alassane kitane
Blog crée le 19/03/2015 Visité 488335 fois 380 Articles 3508 Commentaires 34 Abonnés

Posts recents
Campagne agricole tatillonne et impréparée
MACKY ET LA PRESSE : QUAND LA VÉRITÉ PREND UN SACRÉ COUP
Quand l’école sénégalaise fléchit et meurt sous le coup du folklore et du charlatanisme
DEMAIN LE CHANGEMENT : APRÈS DEMAIN, LA RÉVOLUTION?
L’étonnante stérilité des choix politiques et économiques
Commentaires recents
Les plus populaires
La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout
UN AUTOCRATE AU PALAIS
AFFAIRE KARIM WADE : QUAND L’EMOTION PRIME SUR LA RAISON ET L\'ETHIQUE
Non ! La théorie du \"Yërmëndé\" ne passera pas
Nous avons remplacé un « cheval borgne » par un « cheval aveugle »