Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Suite de l’affaire rocambolesque de truquage des titres académiques : Madame Aminata Touré entre discrédit et désaveu.

Posté par: Alassane kitane| Vendredi 06 janvier, 2017 19:01  | Consulté 4639 fois  |  14 Réactions  |   

Suite de l’affaire rocambolesque de truquage des titres académiques : Madame Aminata Touré entre discrédit et désaveu.

 

 

Bonjour,

Mesdames et messieurs,

 

Suite à l’entretien que Monsieur Mbaye du Site-Dakar actu a eu hier (31 décembre 2016), avec Madame Aminata Touré, ancien premier ministre du Sénégal, nous voudrions juste revenir afin de clarifier quelques points saillants, qui à notre avis des éclaircissements.

Tout d’abord, il faudrait noter les incohérences notoires entre ses récents propos, dans lesquels, elle soutient avoir fait sa thèse de Doctorat dans une université américaine, en l’occurrence l’International School of Management dans le Vermont (États-Unis), et ce qui avait été mentionné dans son CV (affiché dans le site Gov.sn). En plus, Madame Touré dans son discours, après avoir dénoncé les actes de dénigrements et d’ostracisassions, de la part de ceux qu’elle qualifie comme étant ses pourfendeurs politiques, s’est vacillée entre thèse et antithèse, en défendant insidieusement et simultanément deux idées contraires. D’abord, elle a commencé son récital, en soutenant que le champ politique, n’est pas le seul où l’on peut absolument faire valoir ses compétences et réussir, et que c’est dans le secteur privé où les rémunérations sont les plus alléchantes. Oui, effectivement, dans certains pays occidentaux, où les traditions de rééditions de compte sont très bien ancrées, il est assez fréquent de trouver de hauts fonctionnaires qui quittent délibérément le service public, pour aller travailler dans le secteur privé. Je présume que la manière dont nos deniers publics sont gérés doit être si différente, ce qui expliquerait certainement l’engouement manifeste qui anime beaucoup de nos concitoyens autour des arènes politiques et des ordonnateurs de fonctions politiques pécuniaires. Ensuite, elle revient subitement, comme si elle avait été mandatée pour lancer un appel à l’élite de retourner en masse vers la politique afin de remettre une certaine p-value qualitative dans la jungle !

Très honnêtement Madame Touré, je vous dirais que parmi-ceux qui réclament que tu fasses des clarifications acceptables sur ton background, certains ne sont animés que par un esprit civique. Ils estiment que, par souci d’honnêteté intellectuelle et par devoir moral, tu devrais tenir un langage clair au Sénégalais, en fournissant des preuves indéniables à propos de ton supposé diplôme de Doctorat. Tu as ensuite, parle de relever le niveau du débat, semblant vouloir mépriser ceux qui prennent le temps d’écrire pour te contredire, et étouffer le tolet que cette affaire a provoqué.

Moi, personnellement, je renchéris les propos contenus dans mon dernier article, en réfutant de manière formelle ta possession d’une thèse de Doctorat. Dans toutes les académies du monde, il existe une tradition commune en termes de processus d’évaluation de travaux doctoraux. C’est sûr qu’avant la généralisation des systèmes LMD, les doctorants étaient autorisés de soutenir des thèses de 3iem Cycle (sans publication), toutefois ils devaient le cas échéant publier avant d’obtenir le grade de Docteur d’État. Il n’existe sûrement pas de doute concernant tes diplômes de second cycle (Maitrise et DESS), sinon tu n’allais probablement pas pouvoir travailler au Nations-Unies, c’est sur la thèse que tu es interpellée. Tu as fait 30 ans de carrière, d’abord au Sénégal, puis tu as travaillé comme fonctionnaire international, avant de rentrer et occuper des fonctions politiques dans le gouvernement du Sénégal, c’est bien c’est en ton honneur, personne ne conteste tes compétences. Mais le débat ne se trouve pas là, c’est plutôt ta thèse qui pose problème. Dans le milieu académique, il existe un seul référentiel, ou on peut apprécier les chercheurs ce sont les publications. Tu ne peux en toute évidence soutenir que tu as une thèse et que personne, si méticuleuse soit-elle, ne parvint pas à trouver un seul article scientifique que tu as produit, comme toi- même tu as jusqu’à présent failli la faire. Peut-être que c’est un DBA (Doctorat of Business Administration) que tu as fait, certaines écoles de gestion délivrent des Doctorat de le sorte, sans publication, mais qui ne permettent pas d’enseigner du tout dans les facultés ? Est-ce que c’est ça que tu as ?

En plus, tu nous parles d’un diplôme de Maitrise obtenu en France et ensuite d’une thèse de Doctorat faite à l’ISM (Vermont). En cela, j’en décèle une discontinuité dans la mesure ou le DEA ou le Master est absent. En France, avant l’instauration du système LMD, il fallait faire un DEA après la maitrise avant de pouvoir s’inscrire en thèse. Le DEA étant l’équivalent du Master dans le système nord-américain, tu ne peux logiquement pas s’inscrire aux États-Unis en thèse sans le Master. Où est ton Master Degree ? Même si au préalable on peut te concéder le grand bond transatlantique, que tu viens de faire en partant de Paris III pour amerrir au Vermont. Par ailleurs, je pense que Monsieur Mbaye (le Journaliste) a été très complaisant avec toi, lui a sûrement prêté serment de respecter les codes de déontologie du journalisme, pour autant, il est moins crédité pour assermenter des diplômes et en définir l’authenticité. La moindre des choses dont, il devait faire était de demander aux cameramen de zoomer sur les documents, à défaut de nous lire les contenus. Et de toute façon, des faux-diplômes c’est toujours facile de se les faire confectionner.

Ce que nous demandons, ce sont au moins, le titre de ta thèse, l’année et le lieu d’obtention ainsi que les publications. Quelques soient les courbettes que tu puisses faire, si tu ne parviens pas à rendre publique ces documents-là, on retiendra que tu as procédé à des badigeonnages et des tricheries pour se forger une image irréelle, ce qui serait un délit flagrant et inapproprié, en contradiction totale à nos us et coutumes et indigne même d’un personnage d’État, prétendument aspirant à la Magistrature suprême à la suite du mandat de Macky.

DJIBRIL FAYE (djibrilfaye682@yahoo.ca)

 L'auteur  alassane kitane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Mimi touré CV
Commentaires: (14)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Civilisation0 En Janvier, 2017 (13:28 PM) 0 FansN°:1
Foutez-lui la paix, petit esprit jaloux!
Madame le Premier Ministre n'est pas votre égale.
Ah les colonisés!
Anonyme En Janvier, 2017 (23:49 PM)0 FansN°: 2752342
Djibril Faye, l'auteur de ce torchon, nous emmerde. Tu vis si Canada et tu penses que tu connais mieux que nous qui vivons ici aux États-Unis, ce qui se passe ici. Pour ta gouverne, de nombreuses universités américaines, ouvrent leurs admissions aux études doctorales "even without a master's degree"! Oui sans maîtrise et si tu ne finis pas le doctorat. Elles te décerne le "ABD", All But Dissertation ou au pire, le Master degree. Bayilene loulene khamoul rek nguene wakh lolou amoul. Ce comportement est typique à celui de l'ignorant. Comme l'a dit Pascal, "l'ignorant nié ce qu'il ne sait pas"!
Anonyme En Janvier, 2017 (01:42 AM)0 FansN°: 2752366
Juste. Ce débat est nul parce que réalisé par des ignorants ..... méchants en plus
Anonyme En Janvier, 2017 (22:15 PM)0 FansN°: 2754152
anonyme 1, tu as raison. Mais notez que le ABD n'est pas un diplôme qu'on decerne. C'est juste un titre officieux qu'on donne à ceux qui ont fini leurs cours et la "comprehensive exam" mais qui n'ont pas encore terminé la redaction de la thèse. Je n'aime pas trop Mimi mais oui, cet article est un torchon. On peut bien faire une thèse sans publication ou DEA. Le Master est l'équivalent de la maitrise, ou au moins, peut l'ietre. C'etait bien mon cas.
Xeme En Janvier, 2017 (13:50 PM) 0 FansN°:2
Un mensonge de plus sur le palmarès de Mimi Touré. Nous attendons simplement la fin du pouvoir de Macky Sall. Parce que tout ce que Mimi Touré a jamais perçu d'argent de l'état, sous le règne de Macky Sall, devient bien illicite dévoilé par ce gros mensonge sur ses diplômes.
Anonyme En Janvier, 2017 (17:01 PM)0 FansN°: 2753804
Mou tannélako yaw Xeme, cancre bi amoul sarap ndeyame.
Anonyme En Janvier, 2017 (13:53 PM) 0 FansN°:3
Diplôme diplôme foutez nous la paix avec les diplomes qui d'ailleurs ne servent à rien et c'est cela qui fais que les pays francophones ne vont jamais avancer
Benewaye5 En Janvier, 2017 (16:47 PM) 0 FansN°:4
J'aime Mimi, j'ai toujours admire son originalite, mais comme leadeur politique dans ce pays c important k elle dise des choses vraies! c 1 exemple, elle doit montrer le bon chemin!
Anonyme En Janvier, 2017 (18:14 PM) 0 FansN°:5
Qu'est-ce qu'un Doctorat a de plus qu'un diplôme du 1er cycle?
le Doctorat atteste de la capacité de faire des recherches dans un domaine et de les diffuser par l’enseignement ou la publication.
Quand on a pas vocation a enseigner ou a faire de la recherche théorique on a pas besoin de doctorat.
Ce débat est inutile.Mimi Toure a eu une mention au Bac et a fait de bonne études universitaires. Elle est aussi très compétente comme politicienne.Un doctorat ne changera rien a ça.
Anonyme En Janvier, 2017 (21:04 PM) 0 FansN°:6
Je veux juste ajouter qu'il n'y a pas d'école dans le Vermont qui s'appelle International School of Management. Cheikh Tidiane Gadio et sa femme y ensignaient en 1998. Il y a le School for International Training, qui s'arrête au niveau Master et il y a le Marlboro Graduate School of Managament.
Anonyme En Janvier, 2017 (02:23 AM) 0 FansN°:7
La vérité, c'est qu'un politicien au senegal ne fait que mentir et voler. Depuis quand a t-on besoin d'un doctorat pour ca?
Anonyme En Janvier, 2017 (08:39 AM) 0 FansN°:8
Tous ces articles à l'encontre de Mimi toure sont commandités par Mohamed Dionne et son cabinet ,et Macky le sait.Dionne est diplômé de CNAM ecole bidon de cours du soir à Paris.Un autre Mountaga Sy de l'Apix a menti sur son CV , il était chef d'atelier il a mis ingénieur polytechnicien génie électrique au Sénégal , donc facile à vérifier
Deug-la vérité En Janvier, 2017 (11:06 AM) 0 FansN°:9
LAISSEZ CETTE DAME TRANQUILLE....ELLE EST 10 FOIS PLUS COMPETENTE QUE VOUS.....ALLEZ A L'UCAD POUR VERIFIER DES ENSEIGNANTS SOIT DISANT DOCTEUR SANS AUCUNE PUBLICATION SCIENTIFIQUE....ALLEZ A LA FAC DES SCIENCES AU DEPARTEMENT DE CHIMIE....VOUS VERREZ DES GENS RECRUTES PAR COMPLAISANCE
BJK En Janvier, 2017 (12:44 PM) 0 FansN°:10
Mme Aminata Touré,Grande Dame d'Afrique, tenez bon. Vous êtes une référence avec ou sans doctorat. En Afrique, le mythe du diplôme entretient une forme de médiocrité intellectuelle chez plusieurs universitaires. De nos jours, le savoir et le savoir-faire priment sur le diplôme, ceci grâce à la révolution numérique qui permet d'apprentissage en ligne, c'est-à- dire l’université virtuelle.

Ajouter un commentaire

 
 
alassane kitane
Blog crée le 19/03/2015 Visité 489368 fois 380 Articles 3515 Commentaires 34 Abonnés

Posts recents
Campagne agricole tatillonne et impréparée
MACKY ET LA PRESSE : QUAND LA VÉRITÉ PREND UN SACRÉ COUP
Quand l’école sénégalaise fléchit et meurt sous le coup du folklore et du charlatanisme
DEMAIN LE CHANGEMENT : APRÈS DEMAIN, LA RÉVOLUTION?
L’étonnante stérilité des choix politiques et économiques
Commentaires recents
Les plus populaires
La nouvelle mode au Sénégal : « Karim m’a appelé » fait le buzz partout
UN AUTOCRATE AU PALAIS
AFFAIRE KARIM WADE : QUAND L’EMOTION PRIME SUR LA RAISON ET L\'ETHIQUE
Non ! La théorie du \"Yërmëndé\" ne passera pas
Nous avons remplacé un « cheval borgne » par un « cheval aveugle »